Rechercher

Offrons aux managers l'occasion de donner à chacun l'envie de donner à l'équipe.


Tiré du @LeGorafi (vous connaissez probablement ce site parodique d’information ?) ce titre m’a interpellée…


Parce-que finalement ? Est-ce vraiment ironique ?




Depuis la crise sanitaire, les organisations ont évolué, les attentes des collaborateurs ont évolué, les modes de consommation ont évolué, les objectifs de vie ont évolué…

Et les managers dans tout cela ? Bien sûr que leur rôle doit évoluer pour répondre à toutes ces aspirations.

Evoluer ? C’est-à-dire ?

C’est-à-dire manager, accompagner, écouter, choisir, décider, faire grandir, diriger, arbitrer, encourager, motiver, animer…

Or, en discutant avec des managers, la plupart nous disent qu’on attend d’eux qu’ils produisent, atteignent leurs objectifs, participent à moultes réunions et regrettent de n’avoir que peu de temps à consacrer (vraiment) à leur équipe pour partager de vrais moments avec ses membres. L’entretien annuel semblant être parfois le seul moment d’échange réel.


C’est aux managers de créer et entretenir la cohésion, c’est leur rôle de construire un collectif fort, de faire collaborer les individualités, de réunir, de faire adhérer au projet, de développer l’engagement…

Mais comment jeter toute son énergie dans ces missions quand le quotidien est occupé par d’autres tâches et que manager, passer du temps avec ses équipes, les voir fonctionner, les écouter se fait « en plus » du reste.

C’est comme si on demandait au coach du XV de France de s’entraîner au même niveau que l’équipe, de marquer plus d’essais que les autres et en plus de faire les bons choix pour que l’équipe gagne…

Comme pour un entraîneur sportif, le rôle du manager est d’insuffler le bon état d’esprit, d’adapter la stratégie face aux circonstances pour faire gagner l’équipe, faire rentrer le bon « joueur » au bon moment sur le bon sujet, gérer les susceptibilités, gérer le négatif et le positif, gérer le turn over et la mobilité des équipes, ne laisser personne sur la banc, parfois gérer le chaos...


Difficile à faire lorsqu’on a la tête dans la mêlée.


Si les attentes des collaborateurs ont changé, les managers sont le principal atout des entreprises pour fidéliser et engager les talents.


Formons nos managers à (vraiment) gérer l’humain, ménageons-les en leur laissant le temps et l’opportunité d’être auprès de leurs équipes, donnons leur l’occasion de donner envie aux collaborateurs, ça n’empêchera pas l’équipe d’atteindre ses objectifs, bien au contraire !



#collectif #cohésion #management #rh #engager #fidéliser #performance


SYOW (re)crée du lien et développe le «CO » au sein de l’entreprise en s’inspirant des valeurs du sport.


3 vues0 commentaire